Maintenance corrective informatique

Une maintenance corrective est un processus qui prend en charge la remise en état d’un dysfonctionnement d’équipement, de matériel informatique ou d’un logiciel. Elle intervient suite à une panne ou à l’infection du système informatique par un virus. Le but étant de la remise en état du matériel à son état initial.

On peut distinguer deux types de maintenance informatique : les actions de maintenance préventive (réduction de la probabilité d’une défaillance) et les interventions de maintenance corrective (suite à une défaillance).

Deux sortes de remise en état sont possibles pour une maintenance corrective (ou autrement appelé curative) :

  • Le dépannage (ou maintenance corrective différée)

Le technicien de maintenance a pour but de remettre en état de manière provisoire le matériel suite à une panne. Cette tâche devra être suivie d’une réparation ordinateur ou autre matériel. Cette maintenance différée suit les règles fixées au préalable par les entreprises prestataires ou clientes.

  • La réparation (ou maintenance corrective immédiate)

Il s’agit d’une intervention sur site suite à une panne, un incident, une défaillance, un dépannage ou après une visite préventive. L’intervention a pour objectif de remettre un appareil en état de fonctionner. C’est une opération définitive.

Externaliser sa maintenance des équipements

L’externalisation de la maintenance du parc informatique peut être une bonne solution si aucune compétence en interne ne permet de l’assurer. Les bonnes préconisations pour la gestion de parc informatique font état d’une supervision régulière. Plus un matériel est suivi par une technicienne de maintenance (ou technicien), moins il a de chance de tomber en panne. La maintenance informatique peut s’avérer pour coûteuse si les compétences existent déjà en interne, en revanche, il est préférable que ce soit externalisé (aussi appelé infogérance) si ce n’est pas le cas. Pour une TPE PME par exemple, faire appel à un prestataire informatique est une solution à envisager.

Externalisation informatique de la maintenance logicielle ?

Le cas de l’externalisation logicielle est différent. Selon l’équipement logiciel du réseau informatique de l’entreprise, l’externalisation peut être nécessaire (ou pas). Si le réseau informatique de l’entreprise ne comporte que des logiciels bureautiques, les éditeurs fournissent les mises à jour et cela ne nécessite pas de compétences particulières, elles sont généralement planifiées et sont annoncées via des notifications.

Il est possible qu’il faille effectuer des manipulations plus complexes sur certains logiciels, dans ce cas un dépannage sur site par un technicien support est à privilégier, il sera à même de diagnostiquer et appliquer les bonnes actions à mener sur le matériel.

Pour une maintenance logicielle, faire appel aux services de maintenance pour sa gestion de parc informatique peut se régler par la hotline ou via la télémaintenance. Le support technique est à même de gérer la panne ou le problème à distance. La solution la plus simple est d’effectuer une prise en main à distance de l’écran du client (contrôle à distance du PC ou télémaintenance) pour faciliter la prise en charge du problème informatique. Tout cela est à définir avec le prestataire de service et sera inscrit dans le contrat de maintenance.

Le contrat de maintenance informatique rédigé par la société de maintenance comprend l’ensemble des prestations de services prises en charge par l’entreprise.

 

Article complémentaire sur le sujet :

Maintenance curative informatique

in Maintenance
fringilla venenatis Phasellus et, elementum felis ut